OREILLES DECOLLEES

OU OTOPLASTIE

Présentation

L’otoplastie, ou correction des « oreilles décollées »
Pour corriger ce qu’on appelle les « oreilles décollées », le docteur Richard Diacakis, chirurgien esthétique à Paris, pratique l’otoplastie, ou chirurgie des oreilles décollées, qui permet de corriger l’aspect esthétique, du à des anomalies du cartilage et d’améliorer l’harmonie du visage.

Pourquoi certaines oreilles sont-elles décollées ?
Les oreilles décollées sont issues de malformations associées de l’oreille. Sujettes à la moquerie dès l’enfance, les oreilles décollées peuvent représenter une gêne psychologique importante. Ce défaut esthétique est une anomalie du squelette cartilagineux, mais n’engendre aucun trouble de l’audition.
Il peut aussi arriver, qu’en raison d’une fragilité de la peau, le lobe de l’oreille soit fendu, perforé ou déchiré. Cela peut survenir suite au port de boucles d’oreille ou à un traumatisme et nécessiter aussi une correction chirurgicale.

Des oreilles sont considérées comme normales lorsque leur largeur représente entre 50 et 60 % de leur longueur avec une moyenne de 3 à 4.5 cm de largeur pour une longueur de 5,5 à 7 cm. Vue de face, l’oreille s’étend du sourcil à la partie inférieure du nez. L’angle entre l’oreille et le crâne est en moyenne de 25° chez l’homme et de 21° chez la femme.
On peut considérer que des oreilles sont « décollées » lorsque l’angle qu’elles forment avec le crâne est supérieur à la moyenne et/ou lorsque la conque n’est pas parallèle au crâne. Les oreilles sont alors trop apparentes quand elles sont vues de face.

On peut schématiquement distinguer trois types de malformations, sont souvent plus ou moins associées entre elles :
– Valgus de conque : un angle rétro-auriculaire trop important entre l’oreille et le crâne,
– Une projection excessive de l’oreille liée à une hypertrophie du cartilage (conque),
– Une absence de relief entrainée par une malformation du cartilage qui n’est pas assez replié sur lui-même (l’anthélix).
L’otoplastie, intervention de chirurgie plastique sur mesure, est habituellement réalisée sur les deux oreilles, mais peut aussi être unilatérale et ne concerner qu’une seule oreille.

Le principe d’une otoplastie, chirurgie correctrice des « oreilles décollées »
L’excision seule de la peau postérieure de l’oreille ne permet pas le plus souvent d’obtenir le résultat souhaité en raison de l’élasticité des tissus. L’intervention d’otoplastie consiste alors à corriger les malformations du cartilage auriculaire responsables de l’aspect « décollé » de l’oreille :
– Replier la partie du cartilage qui ne l’est pas assez,
– Enfouir la partie du cartilage qui est trop extériorisée,
– Réduire la partie de cartilage trop importante

Dans quel cas pratiquer une otoplastie, ou chirurgie des « oreilles décollées » ?
L’otoplastie est accessible à toute personne, enfant ou adulte présentant des oreilles décollées. Les oreilles atteignent 85 % de leur taille adulte à l’âge de 3 ans. Il est possible de pratiquer l’intervention à partir de l’âge de 7 ans, dès lors que l’enfant en exprime le désir et qu’il est en mesure de comprendre l’intérêt de l’intervention. Sinon, il n’en retiendra que les désagréments. Cette intervention se pratique donc généralement à l’entrée en école primaire, l’entrée au collège ou à l’adolescence.

Avant l’intervention d’une otoplastie,
ou chirurgie des « oreilles décollées »

Le docteur Richard Diacakis vous recevra en consultation pour établir un bilan pré-opératoire avant l’intervention d’une otoplastie (cure d’oreilles décollées).
En cas d’anesthésie autre que purement locale, le médecin anesthésiste sera consulté au plus tard 48 heures avant l’intervention. Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

Déroulement de l’intervention d’une otoplastie, ou chirurgie des « oreilles décollées »

L’intervention d’une otoplastie (cure d’oreilles décollées) peut se pratiquer en « ambulatoire », c’est-à-dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance.
Trois types d’anesthésie sont envisageables :
– Anesthésie locale pure : un produit analgésique est injecté localement pour assurer l’insensibilité des paupières.
– Anesthésie locale approfondie : injection de tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie « vigile »).
– Anesthésie générale : vous dormez complètement.
Le tracé des incisions (où se situeront les futures cicatrices) sont généralement pratiquées dans le sillon rétro-auriculaire, c’est-à-dire dans le pli naturel situé derrière l’oreille.

Après l’intervention d’une otoplastie

L’intervention pratiquée sous anesthésie locale permet de limiter le saignement pré-opératoire, ainsi que la douleur post-opératoire. L’anesthésie générale (souvent au masque laryngé) est souvent envisagée pour des raisons de confort (notamment lorsque le patient est un enfant). L’hospitalisation se fait généralement en ambulatoire  sur une demie ou une journée . Le réveil se déroule doucement (environ 1h30) et sous surveillance en salle de réveil, puis dans votre chambre. Les oreilles sont maintenues comprimées en bonne position pendant 24 h, grâce à un volumineux pansement « en casque », qui est retiré  le lendemain.

Résultat après l’intervention d’une otoplastie

Les douleurs sont habituellement modérées et peuvent être atténuées par un traitement antalgique. Dans le cas contraire, une consultation s’impose.

Les oreilles peuvent apparaître gonflées avec des reliefs masqués par l’œdème (gonflement). Des bleus plus ou moins importants peuvent également apparaitre. Cet éventuel aspect n’est pas du tout alarmant et ne compromet absolument pas le résultat final. Une fois le pansement retiré, les sutures peuvent rester à l’air et il est éventuellement possible de reporter des lunettes. Il sera indispensable de porter un bandeau sur les oreilles la nuit pendant environ 1 mois pour éviter un retournement intempestif de l’oreille.

Les fils utilisés sont retirés au bout de 15 jours s’ils ne se résorbent pas spontanément.

Il faudra éviter les sports violents ou risquant de traumatiser les oreilles, pendant deux mois.
Enfin, il est déconseillé de s’exposer au grand froid pendant au moins deux mois, car la diminution transitoire de la sensibilité des oreilles augmente le risque de gelures.

Le résultat final peut réellement être apprécié après un délai de 2 à 4 mois.
La cicatrice est quasi-invisible car placée dans le creux derrière l’oreille.

Les risques habituels d’une opération chirurgicale, de type d’otoplastie sont inhérents à toute intervention chirurgicale, mais de façon modérée.
Il est vivement conseiller d’arrêter de fumer 6-8 semaines avant l’intervention pour éliminer tout risque de complication.

Une alternative à l’otoplastie : les implants earFold 
Le docteur Richard Diacakis pratique la pose d’implants earFold. Il s’agit d’une technique très peu invasive de correction des oreilles décollées, qui propose un résultat durable et immédiat avec des suites beaucoup moins importantes qu’avec les techniques chirurgicales classiques.

Le prix d’une intervention d’otoplastie

Le prix de la consultation d’une otoplastie par le docteur Richard DIACAKIS est de 100 euros.
Le prix d’une otoplastie avec le docteur Diacakis, chirurgien esthétique à Paris, varie en fonction de nombreux facteurs dont, l’importance de l’acte chirurgicale, de la clinique choisie, des prestations désirées, des éventuelles interventions associées… Cette chirurgie fait le plus souvent l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie chez l’enfant. Chez l’adulte, cela ne concerne que les formes sévères.
Afin de vous permettre de vous renseigner sur l’éventuelle prise en charge par la sécurité sociale et votre mutuelle, le docteur Richard Diacakis établira un devis esthétique ou un avis de complément d’honoraires à l’issue de la consultation pré-opératoire.

Ce dernier vous convoquera pour évaluer le bien fondé de votre demande avant de donner son accord.
Lors de la consultation, un devis vous sera remis comprenant :
– Les frais de la clinique (frais de bloc opératoire, frais de séjour en chambre individuelle)
– Les honoraires du chirurgien
– Les honoraires de l’anesthésiste
– Les frais d’assistance
L’application d’une TVA de 20% (s’il n’y a pas de prise en charge par la sécurité sociale)
Seule la première consultation est payante. Toutes les consultations postopératoires du docteur Richard Diacakis ne sont pas payantes sans limite dans le temps. Pour toute chirurgie esthétique, le patient dispose d’un délai de réflexion minimum de 15 jours.

Docteur Diacakis, votre professionnel des « oreilles décollées » à Paris

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les « oreilles décollées », n’hésitez pas à contacter le docteur Diacakis, chirurgien esthétique, par le biais du formulaire de contact.
WordPress Lightbox Plugin