TRAITEMENT DE L’EJACULATION PRECOCE

Le traitement de l’éjaculation précoce: Présentation

En quoi consiste l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce concerne plus d’un homme sur cinq et 75% des hommes à un moment donné de leur vie sexuelle.

On parle d’éjaculation précoce ou d’éjaculation prématurée quand le délai entre l’intromission du pénis et l’éjaculation est inférieur à deux minutes avec impossibilité de retarder l’éjaculation et associé à un sentiment d’insatisfaction ou frustration de l’un des deux partenaires.

Le délai moyen évalué d’une éjaculation normale est de 8 minutes en moyenne.

Les indications de l’éjaculation de précoce

Des recommandations, des exercices, des traitements médicamenteux existent pour retarder l’éjaculation ou guérir de l’éjaculation précoce. Ces traitements bien qu’indispensables à connaitre sont souvent insuffisants pour arriver à maîtriser un stress difficilement identifiable et caractéristique de l’éjaculation précoce. En effet, ces moyens demandent un réel investissement personnel, une profonde volonté de s’en sortir et un important travail mental pour reprendre confiance en soi qui sont souvent difficiles à surmonter.
C’est au décours des consultations en discutant longuement avec les patients que le docteur Richard Diacakis, chirurgien plasticien à paris, s’est aperçu qu’il existait une réelle amélioration du retard à l’éjaculation pour les patients qui souffraient d’éjaculation précoce et qui avaient bénéficiés d’une pénoplastie par injection d’acide hyaluronique.

Ainsi après de nombreuses années de recherche et d’amélioration de la technique nous pouvons affirmer qu’aujourd’hui la pénoplastie par injection d’acide hyaluronique, associée aux méthodes usuelles, est un outil supplémentaire dans le traitement de l’éjaculation précoce.

Avant l’intervention d’une
pénoplastie par injection d’acide hyaluronique pour éjaculation précoce

Seul le médecin sera informé de votre motif de consultation.
Une consultation préalable avec le docteur Richard Diacakis est nécessaire avant toute intervention afin de définir et identifier le plus précisément possible l’influence de l’éjaculation précoce dans votre vie personnelle, de couple mais aussi sociale et professionnelle.
Le médecin fera l’inventaire des éventuels traitements déjà essayés et leurs résultats.

A savoir :

L’éjaculation précoce peut être transitoire, intermittente, constante dans le temps, concerner toutes les partenaires ou seulement quelques-unes. L’éjaculation précoce peut se produire lorsque le partenaire se déshabille, pendant les préliminaires, au moment de l’intromission ou peu après.
Les hommes qui souffrent de ce trouble sont beaucoup plus nombreux qu’on ne le pense.

Il faut différencier :

– L’éjaculation précoce (ou prématurée), qualifiée de primaire, si elle existe depuis toujours, c’est à dire depuis le premier rapport sexuel.

– L’éjaculation précoce dite secondaire, si elle survient après une période de fonctionnement sexuel satisfaisant.

– L’éjaculation précoce s’accompagne souvent d’un sentiment de honte et de culpabilité avec la sensation d’une atteinte à la virilité pouvant aller jusqu’à la colère et la dépression.

– L’éjaculation précoce n’est pas une maladie.

– L’éjaculation précoce est complétement réversible.

Quels sont les moyens de traitements
face à l’éjaculation précoce

La prise en charge de l’éjaculation précoce par les traitements classiques comporte 4 axes :

La psychothérapie du patient et du couple aidé par un médecin ou un sexologue pour diminuer l’anxiété de performance sexuelle et améliorer la confiance en soi. Le dialogue et la communication au sein du couple, qui font bien souvent défauts, sont essentielles.
Résoudre les problèmes psychologiques ou relationnels qui seraient à l’origine de l’éjaculation précoce.
La thérapie comportementale pour gérer l’excitation avec le « stop and go » ou squeeze.
Les traitements médicamenteux permettant de ralentir l’éjaculation : crème anesthésiante, antidépresseurs, inhibiteurs de la sérotonine.

Pourquoi la pénoplastie par injection d’acide hyaluronique permet de mieux maîtriser l’éjaculation dans un contexte d’éjaculation précoce ?

Pour quatre raisons essentiellement :

Le fait d’avoir un pénis plus gros permet d’avoir plus confiance en soi et ainsi de diminuer l’anxiété qui est toujours présente dans le syndrome d’éjaculation prématurée.

La principale raison est liée à la technique d’injection. En effet l’injection d’acide hyaluronique doit se faire dans un espace sous la peau bien défini qui par l’augmentation de volume va étirer les nerfs sensitifs du pénis et ainsi diminuer l’hypersensibilité caractéristique de l’éjaculation précoce. L’hypersensibilité est diminuée mais la sensibilité reste normale. Ainsi même en dehors du syndrome d’éjaculation précoce tous les hommes qui ont bénéficiés d’une pénoplastie médicale pourrons mieux maîtriser le moment de l’éjaculation sans diminution de la sensation.

Il a aussi été démontré que l’injection du gland permet non seulement un épaississement de celui-ci mais aussi permet de la même façon que sur le pénis une diminution de cette hypersensibilité.

La quatrième raison est dû au fait qu’après une pénoplastie médicale correctement effectuée, l’érection est plus longue et plus dure, ce qui permet non seulement d’être plus confiant mais aussi d’avoir un rapport sexuel plus facilement durable.

Déroulement d’une pénoplastie
par injection d’acide hyaluronique pour éjaculation précoce

Le traitement de l’éjaculation précoce par injection d’acide hyaluronique est le même procédé que pour un allongement et un agrandissement du pénis et du gland (Cf pénoplastie par injection d’acide hyaluronique)
C’est au décours de la consultation qu’il sera décidé de faire soit un allongement et augmentation de la taille du pénis soit un épaississement du gland soit les deux.
Le plus souvent dans un premier temps le médecin effectuera des injections d’acide hyaluronique au niveau du pénis et ce n’est qu’après un à 3 mois que l’on envisagera dans un deuxième temps d’effectuer des injections au niveau du gland en fonction des résultats obtenus.
La séance indolore dure environ 30 minutes.

Après un traitement de pénoplastie
par injection d’acide hyaluronique pour éjaculation précoce

Dans le cas d’injection uniquement sur le corps du pénis, il est recommandé une abstinence sexuelle de 7 jours. On notera souvent un œdème indolore durant environ deux semaines mais souvent bien vécu par les patients car le pénis paraît encore plus important.
Dans le cas d’injection uniquement sur le gland une abstinence sexuelle de 4 jours est suffisante.
Le résultat sur l’éjaculation précoce est variable en fonction des patients mais fréquemment la maîtrise de l’éjaculation est déjà plus facile dès les premiers rapports.
Il est important de faire un suivi régulier, environ tous les trois mois, durant la première année avec le médecin, afin d’optimiser les résultats du traitement.

Résultat du traitement de l’éjaculation précoce par la pénoplastie par injection d’acide hyaluronique

Même dans un contexte aussi complexe que l’éjaculation précoce qui fait référence à de nombreux facteurs psychologiques ou autres et différents suivant chaque personne, les résultats s’observent le plus souvent dès les premiers rapports avec une nette amélioration de la maîtrise de l’éjaculation.
Ainsi la pénoplastie du pénis et/ou du gland aident ainsi comme un facteur déclenchant à optimiser les autres moyens de traitement de l’éjaculation précoce et en général à moyen terme d’en guérir.
Car il ne faut pas oublier que l’éjaculation précoce n’est pas une maladie et on en guérie.

Docteur Richard Diacakis, votre professionnel du traitement de l’éjaculation précoce à Paris

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur le traitement de l’éjaculation précoce, n’hésitez pas à contacter le docteur Richard Diacakis chirurgien esthétique à Paris par le biais du formulaire de contact.
WordPress Lightbox Plugin