HYDRATATION DU VAGIN

L’hydratation du vagin: présentation

Sécheresse vaginale : qu’est-ce que c’est ?
Sujet méconnu et souvent, la sécheresse vaginale, qui est la conséquence d’un trouble de l’hydratation au niveau du vagin, n’est pas sans conséquence sur la vie intime des femmes et augmente souvent l’apparition d’infections gynécologiques. Elle se traduit par des démangeaisons, des irritations, ou encore une baisse de la libido. Plus d’une femme sur six déclare souffrir parfois de sécheresse vaginale. Ce phénomène se rencontre plus particulièrement à la ménopause, mais cela peut aussi concerner des femmes plus jeunes.

Causes de la sécheresse vaginale
La surface interne du vagin est tapissée d’une muqueuse et de glandes qui assurent la sécrétion de substances lubrifiantes. Ces sécrétions sont une sorte de système de nettoyage du vagin. D’autres glandes, les glandes de Bartholin, présentes dans le muscle qui aide la vulve à se contracter, sécrètent aussi un liquide filant et incolore et contribuent à l’hydratation de l’orifice du vagin, ainsi que des petites lèvres. Ces sécrétions varient en fonction de l’activité sexuelle et du cycle menstruel. Tout ce qui peut perturber la sécrétion hormonale peut avoir une conséquence sur l’activité des glandes et provoquer une sécheresse vaginale.

Comment détecter une sécheresse vaginale ?

Une sécheresse vaginale peut être repérée grâce à un examen gynécologique. On observe alors une petite diminution de l’élasticité du vagin ou une modification de la couleur de la paroi vaginale. La sécheresse intime a aussi tendance à augmenter avec l’avancée en âge et l’entrée dans la ménopause. Un traitement peut alors être nécessaire pour compenser la baisse d’hormones oestrogéniques. Votre gynécologue pourra vous proposer plusieurs traitements. Il faut souvent en essayer plusieurs avant de trouver le bon.

Comment traiter une sécheresse vaginale ?

Il existe essentiellement deux types de traitement : le traitement par injection d’acide hyaluronique et le traitement laser.

Traitement d’une sécheresse vaginale par injection d’acide hyaluronique
La sécheresse vaginale peut être source de désagréments au quotidien, en provoquant des démangeaisons ou de l’inconfort, mais elle est aussi la cause de douleurs lors des rapports sexuels.
Les vertus de l’acide hyaluronique étant essentiellement la régénération de la peau et l’hydratation, son efficacité a fait ses preuves pour atténuer la sécheresse vaginale. En effet, l’acide hyaluronique favorise la production de fibres et de vaisseaux sanguins, ce qui permet de rétablir la lubrification naturelle du vagin. L’acide hyaluronique peut être prescrit sous forme d’ovules, à insérer dans le vagin deux à trois fois par semaine pour améliorer l’humidification vaginale et la cicatrisation. Si cela ne suffit pas, le docteur Diacakis préconise des infiltrations d’acide hyaluronique dans le vagin. Cette technique, qui stimule l’humidification vaginale, évite le recours à des traitements hormonaux qui ont parfois des effets secondaires ou sont proscrits pour certaines femmes. Les injections d’acide hyaluronique s’effectuent au cabinet avec une petite anesthésie locale le plus souvent par pose d’une crème anesthésiante 20 minutes avant. Il est possible de renouveler les injections si nécessaire, jusqu’à obtenir une hydratation suffisante pour retrouver un vrai confort au quotidien et lors des rapports sexuels.

Traitement d’une sécheresse vaginale par le laser
Le docteur Richard Diacakis pratique une nouvelle technique, dite traitement au laser pour lutter contre la sécheresse intime. Il s’agit d’un laser, qui régénère les cellules vaginales en quelques séances.

Avant l’intervention d’un traitement
au laser de la sècheresse vaginale

Le docteur Richard Diacakis vous recevra en consultation pour établir un bilan pré-opératoire avant le traitement. En cas d’anesthésie autre que purement locale, le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l’intervention. Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

Prise en charge et remboursement d’un traitement au laser

Pour l’instant, ce traitement n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale. Le docteur Richard Diacakis établira un devis à l’issue de la consultation pré-opératoire. Pour être efficace, quatre séances de laser sont nécessaires. Chaque séance coûte en moyenne 300 à 400 euros.

Déroulement de l’intervention

Le chirurgien place le laser, qui se présente sous forme d’un tube, au fond du vagin. Il le retire alors progressivement, centimètre par centimètre, pour que ses ondes agissent sur la paroi vaginale. Le laser va retirer toutes les muqueuses déshydratées de la paroi vaginale. Ces cellules seront remplacées par de nouvelles, plus jeunes et hydratées. Stimulée par le laser, la muqueuse du vagin va générer plus de collagène, d’acide hyaluronique et de fibres élastiques.

Le prix d’une intervention de sécheresse vaginale

Le prix de la consultation d’une intervention pour sécheresse vaginale par le docteur Richard Diacakis est de 100 euros. Le prix d’une séance de laser coûte en moyenne 300 à 400 euros. Le prix d’une séance d’acide hyaluronique dépend de la quantité nécessaire d’acide hyaluronique à injecter. En général le prix varie entre 500 et 1500 euros.

Dr Diacakis, votre professionnel du lifting du visage à Paris

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur la sécheresse vaginale, n’hésitez pas à contacter le docteur Diacakis, chirurgien esthétique à Paris, par le biais du formulaire de contact.
WordPress Lightbox Plugin