RÉDUCTION DES PETITES LÈVRES
OU LABIOPLASTIE / NYMPHOPLASTIE

La réduction des petites lèvres : présentation

En quoi consiste une réduction des petites lèvres ou nymphoplastie ?

Le docteur Richard Diacakis, chirurgien esthétique à Paris, pratique la chirurgie de la réduction des petites lèvres, ou nymphoplastie (ou labiaplastie). Cette intervention est un type de chirurgie réparatrice et esthétique dont l’objectif est de réduire la taille des petites lèvres génitales. Elle permet de corriger l’aspect de la vulve en réduisant les lèvres excessivement développées.

A qui s’adresse la chirurgie de la réduction des petites lèvres, ou nymphoplastie (ou labiaplastie) ?

Le traitement des organes génitaux de la femme tel que la nymphoplastie relève de la chirurgie ou de la médecine de l’intime.

Cette intervention s’adresse à des femmes qui présentent une gêne fonctionnelle ou un complexe causés par l’hypertrophie des petites lèvres. Les petites lèvres sont généralement cachées par les grandes lèvres. Il est cependant fréquent que celles-ci soient plus importantes et débordent des grandes lèvres de façon plus ou moins importante, on parle alors d’une hypertrophie des petites lèvres.

Les gênes qui peuvent motiver une chirurgie de réduction des petites lèvres sont de 3 types :

  • Gêne esthétique : certaines patientes souhaitent modifier l’aspect de leur vulve dans la mesure où elles considèrent que leurs petites lèvres sont trop apparentes
  • Gêne sexuelle : une hypertrophie des petites lèvres peut provoquer une gêne à l’intromission ainsi qu’une douleur en raison de la rentrée des tissus lors des rapports sexuels (pénétration), entrainant ainsi des dyspareunies (douleurs lors des rapports).
  • Gêne fonctionnelle : certaines femmes peuvent ressentir un inconfort, une irritation lors de la pratique de certains sports (vélo, équitation, voire durant une marche prolongée) ou de l’habillement (en particulier lors du port de vêtements serrés).

Pour les patientes qui subissent une gêne fonctionnelle majeure en raison de l’hypertrophie de leurs petites lèvres, une prise en charge partielle de l’intervention par la sécurité sociale est envisageable au titre de la chirurgie réparatrice.

Avant l’intervention de la chirurgie
de la réduction des petites lèvres, ou nymphoplastie (ou labiaplastie)

Le docteur Richard Diacakis vous recevra lors d’une consultation pré-opératoire pour établir un bilan et discuter de vos besoins et attentes. Il vous présentera les avantages et inconvénients de chaque technique, vous conseillera la plus appropriée à votre morphologie. Il vous informera enfin des suites de l’intervention.

L’intervention d’une nymphoplastie
ou réduction des petites lèvres

L’intervention qui sera pratiquée par le docteur Richard Diacakis, consiste à réduire les excès cutanéo-muqueux au niveau des petites lèvres pour leur donner l’apparence souhaitée. Une nymphoplastie dure généralement 45 minutes et se déroule sous anesthésie locale ou générale. Les fils utilisés sont très fins et résorbables, ils tomberont au bout de 5 à 21 jours environ.

Il existe deux types de nymphoplastie :

Labiaplastie longitudinale : technique la plus souvent utilisée par le docteur Diacakis.

Cette intervention consiste à retirer les excès cutanéo-muqueux le long de la petite lèvre suivant la forme d’un croissant. Les cicatrices inhérentes à la résection sont généralement invisibles du fait de l’usage d’une technique de suture enfouie. Grâce à cette technique, les lèvres conservent leur apparence naturelle et le risque de lâchage de la suture est très faible.

Labiaplastie triangulaire

Il s’agit d’effectuer une résection centrale en V (forme de triangle) des excès cutanéo-muqueux. L’intérêt est de limiter la taille de la cicatrice à la région centrale des lèvres et de la dissimuler entre les grandes et les petites lèvres. Les lèvres conservent généralement la même épaisseur et la même couleur sur toute leur longueur. Les plis naturels des lèvres sont conservés après l’intervention. Cette technique permet d’obtenir de très bons résultats, mais ne permet pas toujours de traiter les hypertrophies des petites lèvres particulièrement importantes. Une nymphoplastie longitudinale sera alors plus appropriée.

Après l’intervention d’une chirurgie
de réduction des petites lèvres ou nymphoplastie

Les suites opératoires d’une nymphoplastie sont simples si on suit les recommandations d’hygiène prescrites pendant la cicatrisation. Une désinfection locale doit être effectuée plusieurs fois par jour et après chaque passage aux toilettes jusqu’à la disparition des fils résorbables (10 à 15 jours après l’intervention). Les bains doivent être proscrits jusqu’à cicatrisation et résorption complète des fils. Pendant les premiers jours après l’opération, une gêne dans la marche et de légères brulures peuvent être ressenties, qui seront soulagées par des antalgiques simples. Les rapports sexuels sont à proscrire pendant la cicatrisation (après 3-4 semaines généralement). Si le résultat de la réduction est immédiat, le résultat définitif d’une nymphoplastie ne sera observé qu’après trois à six mois, lorsque l’œdème aura complètement disparu et lorsque les lèvres auront retrouvé leur finesse et leur souplesse.

Le prix d’une intervention de chirurgie de réduction des petites lèvres ou nymphoplastie

Le prix de la consultation pour une intervention de chirurgie de réduction des petites lèvres ou nymphoplastie par le docteur Richard Diacakis est de 100 euros.

 Le prix de l’intervention, avec le docteur Diacakis varie en fonction de nombreux facteurs dont, l’importance de l’acte chirurgicale, de la clinique choisie, des prestations désirées, des éventuelles interventions associées…

Cette chirurgie fait le plus souvent l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie. Afin de vous permettre de vous renseigner sur l’éventuelle prise en charge par la sécurité sociale et votre mutuelle, le docteur Richard Diacakis établira un devis esthétique ou un avis de complément d’honoraires à l’issue de la consultation pré-opératoire. Ce dernier vous convoquera pour évaluer le bien-fondé de votre demande avant de donner son accord.

Lors de la consultation, un devis vous sera remis comprenant :

  • Les frais de la clinique (frais de bloc opératoire, frais de séjour en chambre individuelle)
  • Les honoraires du chirurgien
  • Les honoraires de l’anesthésiste
  • Les frais d’assistance
  • L’application d’une TVA de 20%. (si il n’y a pas de prise en charge par la sécurité sociale)

Seule la première consultation est payante. Les consultations postopératoires ne sont pas payantes sans limite dans le temps. Pour toute chirurgie esthétique le patient dispose d’un délai de réflexion minimum de 15 jours.

Dr Diacakis, votre professionnel du lifting du visage à Paris

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur la chirurgie de réduction des petites lèvres ou nymphoplastie, n’hésitez pas à contacter le docteur Diacakis, chirurgien esthétique, par le biais du formulaire de contact.
WordPress Lightbox Plugin