Quels traitements pour corriger les cernes ?

Les cernes qui apparaissent en dessous des yeux sont le signe de fatigue, stress ou vieillissement. Il existe différents traitements efficaces pour les corriger, sans en passer par la chirurgie. Selon le type de cernes, votre médecin sélectionne la technique la plus adaptée entre le laser, les injections, la radiofréquence fractionnée et le peeling.

Quels sont les différents types de cernes

Les cernes sont à diviser en 4 types.

Si les différentes entre botox et acide hyaluronique sont nombreuses, ils présentent cependant deux points communs qui sont probablement à l’origine de la confusion entre les deux traitements.

1 — Les cernes bleus ou violets

Les cernes bleus ou violets sont les plus fréquents et peuvent apparaître chez des patients jeunes, et même enfants. En effet, ces cernes ne sont pas liés au vieillissement, mais à la transparence de la peau des paupières inférieures qui est à cet endroit la plus fine de notre corps.

2 — Les cernes pigmentaires marron

Les cernes pigmentaires prennent une couleur marron, parfois clair, tirant sur le jaune. Ils sont générés par des taches de mélanine concentrée sous la peau. Cette mélanine détermine la couleur de notre peau, nos yeux, nos cheveux, ainsi que de la façon dont nous bronzons.

L’excès de mélanine est plus courant chez les personnes ayant la peau mate.

3 — Les cernes creux

Les cernes creux sont la conséquence directe du vieillissement. L’œil est entouré d’une poche graisseuse ou graisse périorbitaire. Avec le temps, la graisse et les muscles localisés autour des yeux fondent et les tissus n’ont plus l’élasticité nécessaire pour corriger cette perte. D’autre part, les tissus adipeux glissent depuis le rebord inférieur de l’orbite en direction des pommettes. Par conséquent, un sillon en demi-cercle se creuse sous l’œil, entre le muscle élévateur de l’aile du nez et le muscle orbiculaire entoure l’œil.

4 — Les cernes pleins ou poches sous les yeux

Les cernes pleins sont dus au vieillissement, ainsi qu’à la fatigue.

– Les cernes pleins qui forment des poches sous les yeux sont engendrés par le relâchement des tissus lorsqu’ils sont liés au vieillissement. La graisse périorbitaire ne fond pas comme pour les cernes creux, mais glisse sous l’effet de la ptôse (déplacement d’un organe vers le bas, par relâchement de ses tissus de soutien).

– Les cernes pleins qui sont présents le matin au réveil sont dus à la rétention d’eau causée par la station horizontale, combinée au drainage lymphatique défaillant qui fait gonfler les veines. Ils sont le résultat d’un manque de sommeil, de la fatigue, ainsi que d’une alimentation trop riche, l’excès de tabac ou d’alcool.

Les 4 principaux traitements pour corriger les cernes

En fonction de la nature de vos cernes, le médecin sélectionne la technique la plus adaptée pour les corriger.

visage d'une femme avant et après un tratement pour corriger les cernes

1 — Le laser pour traiter les cernes pigmentés

Le laser intervient sur les cernes pigmentés dont il atténue la coloration. Par ailleurs, il est passé sur l’ensemble du visage, ce qui harmonise son teint. En effet, le laser — dit de rajeunissement — répare la somme des lésions de la peau dues aux marques du soleil, couperose, cicatrices d’acné, etc. Les pores sont resserrés et le grain de la peau est affiné. Avec un teint plus homogène et la coloration atténuée de vos cernes pigmentaires, votre visage paraît naturellement rajeuni.

Le médecin a à sa disposition différents types de laser, dont celui qui traite plus spécifiquement les pigments foncés. Ainsi, il efface les cernes colorés, en même temps que les taches de vieillesse provoquées par l’exposition au soleil et la poïkilodermie (atrophie de la peau avec taches pigmentées).

Le traitement des cernes par laser est une méthode non invasive et indolore. Vous ressentez au pire un léger picotement, mais rien ne justifie que vous cessiez votre activité professionnelle ou vos relations sociales.

Selon l’importance de vos cernes pigmentaires, vous devrez procéder à une ou plusieurs séances, allant jusqu’à cinq ou six. Chacune dure en moyenne une vingtaine de minutes. Le médecin applique un gel froid sur la zone qu’il va traiter et vous devez porter une paire de lunettes foncées, avec un traitement des verres spécifiques qui protège vos yeux de la lumière du laser.

Le médecin actionne ensuite le laser qui émet de la lumière pulsée. Une fois la séance terminée, votre peau est nettoyée et une crème apaisante est appliquée. Vous ne devez pas exposer votre peau au soleil durant les deux semaines avant et après traitement. Il est recommandé d’appliquer de l’écran solaire pour le temps que vous passez à l’extérieur. Il est préférable de procéder au traitement laser durant l’automne et l’hiver, afin de réduire les risques d’exposition au soleil.

Dès la séance terminée, vous pouvez reprendre vos activités. Les peaux les plus sensibles laissent apparaître quelques rougeurs qui se dissipent dans les deux heures qui suivent la séance laser.

2 — Les injections d’acide hyaluronique pour traiter les cernes en creux

Les injections d’acide hyaluronique permettent d’effacer les cernes creux. Il s’agit d’un produit résorbable qui comble la ligne creusée sous l’œil. Le volume qu’apporte l’injection dure en moyenne de 9 à 18 mois. Son résultat est immédiat et la piqûre sous-cutanée ne laisse aucune cicatrice ni trace. Les peaux sensibles peuvent porter une petite marque rouge à l’endroit de l’injection, mais elle se résorbe sous 24 heures.

Les gammes sont différentes selon que vous traitez les rides ou les creux des différentes parties du visage : front, pattes d’oie au coin des yeux, ride du lion entre les yeux, contour des lèvres, etc. Le médecin sélectionne l’acide hyaluronique dédié au traitement des cernes en creux.

La séance d’injection d’acide hyaluronique dure environ un quart d’heure. Pour prévenir toute gêne, le médecin applique préalablement une crème anesthésiante.

Si vous souhaitez en savoir plus entre le botox et l’acide hyaluronique vous pouvez lire notre article : quelles différences entre botox et acide hyaluronique? 

visage d'une femme avant et après avoir corriger les cernes

3 — La radiofréquence fractionnée pour traiter les cernes pigmentés en violet

La radiofréquence fractionnée traite efficacement les cernes de couleur bleue ou violacée. Elle intervient sur les problèmes de circulation sanguine, ainsi que sur l’affinement de la peau autour de l’œil, qui laissent apparaître les vaisseaux sanguins sous la peau.

La technique de la radiofréquence fractionnée consiste à délivrer des impulsions d’énergie, grâce à des microaiguilles piquées jusqu’à un ou deux millimètres sous la peau. Les ondes stimulent la sécrétion naturelle du collagène qui rend la peau plus lisse et tonique. La stimulation du derme raffermit les tissus, en même temps qu’elle engendre un épaississement de la peau.

La radiofréquence est pratiquement indolore, exceptés quelques picotements ou sensations de chaleur. Elle ne laisse aucune marque, ce qui vous permet de poursuivre vos activités privées et professionnelles. Le médecin peut appliquer préalablement une crème anesthésiante pour éviter toute gêne.

À la suite de la séance, les personnes les plus sensibles peuvent ressentir un échauffement du derme et voir apparaître quelques rougeurs, mais tout disparaît dans les 24 heures qui suivent la séance.

En fonction de l’importance de vos cernes pigmentaires, le médecin vous recommandera de participer d’une à trois séances, espacées d’un mois.

4 — Le peeling pour traiter les cernes pigmentés et en plein

Le peeling est privilégié pour estomper les cernes en plein, dus à la fatigue et au vieillissement. Il traite en même temps les rides, les taches de vieillesse, les taches dues à l’exposition au soleil et les cicatrices d’acné. Le peeling stimule le renouvellement de la peau qui se régénère naturellement. L’action sur le visage est globale et redonne un coup de jeune général.

Le peeling précipite la destruction des cellules superficielles abîmées par l’âge et accélère la formation des nouvelles cellules cutanées qui vont les remplacer. Il permet de gommer les imperfections de la peau et d’effacer les cernes en plein. Il agit également sur les cernes pigmentés, marron ou violets, en dissipant les amas de mélanine accumulés sous les yeux. Il répare ainsi les taches dues à l’exposition au soleil, ainsi que celles causées par la fatigue et le tabac.

La stimulation du renouvellement des cellules est durable, car il continue d’agir durant les deux années qui suivent l’intervention. Les traitements sont différents en fonction de l’importance des cernes, de l’ancienneté de leur apparition, ainsi que de l’âge et du sexe du patient. Son action est plus ou moins abrasive et plus ou moins en profondeur.

La technique du peeling consiste à irriter l’épiderme à l’aide d’une solution chimique, afin de l’inciter à se renouveler. Les nouvelles cellules resserrent les pores de la peau et rafraîchissent le teint. Il est aussi possible de procéder à un peeling mécanique, à l’aide d’un laser ou du froid, mais le peeling chimique est largement plus répandu.

Un mois avant l’intervention, le patient applique des crèmes cosmétiques qui désolidarisent les cellules et augmentent leur mobilité. Pour appliquer le peeling chimique, le médecin utilise un coton-tige pour déposer la lotion acide à des points précis. Il applique ensuite une solution basique pour stopper l’action de l’acide.

Durant les semaines qui suivent, le patient applique des crèmes hydratantes qui aident au renouvellement de la peau. Selon la profondeur du peeling, les rougeurs postopératoires sont plus ou moins marquées et plus ou moins durables. Elles peuvent être accompagnées d’une sensation de chaleur, comme à la suite d’un coup de soleil. Ces effets secondaires disparaissent dans les trois jours qui suivent l’intervention.

Il est important de se protéger du soleil dans les mois qui suivent le peeling et de porter de l’écran total.

 

Faites-nous part de votre expérience si vous avez vous-même eu recours à la médecine esthétique pour estomper vos cernes. Si vous envisagez une intervention, n’hésitez pas à nous poser toutes vos questions si vous estimez que certains points méritent d’être développés.

Docteur Richard Diacakis, votre professionnel des traitements pour corriger les cernes à Paris

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les traitements pour corriger les cernes, n’hésitez pas à contacter le docteur Richard Diacakis par le biais du formulaire de contact.
    En soumettant ce formulaire, j'accepte que les coordonnées saisies soient traitées dans le cadre d'un process de suivi patient. J'ai accès à toutes les précisions sur la gestion de mes données dans la politique de confidentialité.
WordPress Lightbox Plugin