Qu’est-ce qu’une blépharoplastie ?

La blépharoplastie fait partie des opérations de chirurgie esthétique assez courantes. Elle vise à corriger les paupières inférieures ou supérieures tombantes, ainsi que les poches et les cernes sous les yeux. Voici dans le détail la préparation à l’opération de blépharoplastie et les résultats que vous pouvez en espérer.

Quels sont les effets de la blépharoplastie

La blépharoplastie a pour objectif de rajeunir votre visage au niveau du regard. Elle permet de corriger la partie au-dessus de l’œil en redressant la paupière supérieure qui s’affaisse avec l’âge, ainsi que la zone en dessous de l’œil qui pâtit du relâchement musculaire et forme des cernes et des poches sous les yeux.

Avec l’âge, l’œil paraît moins ouvert et le regard se trouve alourdi par les excès de la peau qui se détend. La blépharoplastie allège le regard en contrant le relâchement musculaire et en supprimant la hernie graisseuse responsable du gonflement sous l’œil. Elle permet également de redonner de la tonicité à la paupière supérieure, au niveau du coin interne de l’œil.

L’opération de la blépharoplastie n’est pas douloureuse. L’anesthésie locale suffit à éviter toute douleur et, au réveil, mise à part une petite tension, le patient n’est pas gêné outre mesure.

Quelques semaines après l’intervention, le tour de l’œil retrouve son aspect lisse et tonique. Les paupières sont réparées, les ridules sont estompées et les hernies graisseuses sous l’œil qui forment des cernes et des poches sont supprimées.

Blépharoplastie par le Docteur Diacakis

Quelles sont les causes de l’affaissement des paupières ?

L’âge est la cause première de l’affaissement des paupières, ainsi que des poches sous les yeux. Il est naturel que votre peau perde de son élasticité et de sa souplesse. L’ensemble du visage s’affaisse avec le temps et les traits perdent de leur finesse. C’est la ptose.

Outre l’âge, il faut bien entendu compter avec la génétique, car nous ne sommes pas égaux devant le vieillissement. La capacité de notre peau à conserver plus ou moins de jeunesse tient en partie au patrimoine génétique que nous lèguent nos parents.

Par ailleurs, le mode de vie impacte considérablement la santé de notre peau. La jeunesse de notre regard souffre de nombreux comportements délétères, notamment :

  • manque de sommeil chronique ;
  • rythme de vie instable : horaires de travail changeants, soumission à des décalages horaires fréquents, insomnie récurrente, abus de soirées, etc. ;
  • consommation de tabac, alcool et drogues ;
  • abus de soleil ;
  • conditions de vie rudes, à l’extérieur, et soumises aux intempéries.

Les paupières qui tombent, ainsi que les yeux gonflés et cernés donnent un terrible coup de vieux que la blépharoplastie compense. Considérée comme une opération de chirurgie esthétique des paupières, elle corrige cet affaissement du regard. Son effet est radical et durable. Toutefois, si le patient continue à adopter de mauvais comportements, son résultat sera de courte durée.

Qui pratique la blépharoplastie

La blépharoplastie est une opération de chirurgie esthétique qui doit être effectuée par un chirurgien inscrit à l’Ordre National des Médecins. L’opération se pratique sous anesthésie locale, en ambulatoire, ce qui signifie qu’elle ne nécessite pas d’hospitalisation. Elle peut être complétée par une légère sédation par voie intraveineuse qui permet de tranquilliser physiquement, mais aussi psychologiquement le patient.

Néanmoins, certains patients préfèrent une hospitalisation. Ils sont minoritaires, mais sont rassurés par une anesthésie générale. La règle dans ce cas consiste à rencontrer l’anesthésiste au plus tard deux jours avant l’intervention, afin d’en régler tous les détails.

La durée de la blépharoplastie dépend du type d’intervention, elle fluctue entre une demi-heure et une heure. Il s’agit d’une opération bénigne, comme il s’en pratique tous les jours. Cependant, elle n’en reste pas moins une opération chirurgicale, ce qui implique de ne vous adresser qu’à un professionnel expérimenté.

Comme pour toutes les opérations, il est dangereux de vous laisser séduire par des propositions tarifaires alléchantes, dans des pays à la réputation pour le moins légère. Les risques encourus dépassent très largement le bénéfice financier que vous pourriez en retirer.

La consultation préopératoire de la blépharoplastie

La consultation avec le chirurgien esthétique permet de faire le point sur la demande du patient et ses attentes. Le chirurgien observe attentivement le visage du patient. Il évalue l’excès de peau, à l’aide d’une pince à griffe, qui peut osciller entre quelques millimètres et un centimètre. Il estime également la qualité de la peau.

Cette consultation est aussi l’occasion de demander un bilan ophtalmologique, afin de s’assurer qu’il n’existe aucune contrindication. Cela permet de prévoir un traitement préalable, notamment en cas de sécheresse oculaire importante.

Les recommandations préopératoires

Le chirurgien prodigue les conseils d’usage à son patient. Il s’assure qu’il ne suit aucun traitement pouvant interférer sur le bon déroulement de l’opération. La prise d’aspirine par exemple est interdite durant les dix jours qui précèdent l’opération.

Par ailleurs, le tabac produit des effets délétères sur la cicatrisation. Il est vivement conseillé de ne plus fumer du tout, au minimum un mois avant l’opération, et durant les deux semaines qui suivent. Si vous êtes un fumeur invétéré, vous devez vous limiter à 5 cigarettes par jour.

L’obligation du délai de réflexion

Pour des questions légales, le chirurgien est tenu de respecter un délai de deux semaines entre la consultation préopératoire et l’intervention. Ce laps de temps correspond au délai de réflexion du patient.

Quelles sont les différentes applications de la blépharoplastie

La consultation préopératoire permet au chirurgien d’évaluer le type de blépharoplastie qui convient à votre cas personnel.

La blépharoplastie de la paupière supérieure

La blépharoplastie de la paupière supérieure poursuit l’objectif d’alléger le regard et de le rehausser. L’amas de peau qui s’est formé sur la paupière l’a alourdie et donne l’impression d’un œil mi-clos d’une personne mal réveillée.

La blépharoplastie permet de retirer l’excès de peau et de soulager le coin interne de la paupière supérieure. Le chirurgien effectue une incision dans le pli de la paupière et le fil de la suture se retrouve ainsi dissimulé. On parle de surjet intradermique qui garantit une cicatrice invisible.

La blépharoplastie de la paupière inférieure

La blépharoplastie de la paupière inférieure vise les poches qui se forment en dessous de l’œil. Celles-ci sont constituées de graisse, mais aussi d’un excès de peau qui n’arrive plus à se retendre naturellement.

S’il n’y a pas d’excès de peau, le chirurgien préfère suivre la voie conjonctivale. Cela signifie qu’il passe par l’intérieur de la paupière. Cela assure l’absence de cicatrice visible, puisqu’elle est dissimulée dans la muqueuse interne de la paupière.

Chez les sujets plus âgés, l’excès de peau est assez courant. Le praticien doit alors coupler la suppression de la graisse avec le lifting de la peau. Il préfère dans ce cas la voie ciliaire. L’incision est effectuée sous les cils, afin que la cicatrice se confonde avec le bord ciliaire. Au bout de quelques semaines, grâce à la cicatrisation, il ne doit en subsister aucune trace.

Les fils sont retirés au bout d’une semaine.

Les suites de l’opération

Si la blépharoplastie est bénigne, elle n’en reste pas moins une opération de chirurgie. Il convient d’en surveiller les suites et de signaler au chirurgien toute anomalie qui pourrait apparaître dans les jours qui suivent.

Des œdèmes et ecchymoses peuvent se former à la suite de la blépharoplastie des paupières supérieures. Ces marques doivent s’estomper rapidement et ne doivent pas perdurer au-delà d’une semaine.

Pour la blépharoplastie des paupières inférieures, les effets secondaires sont plus importants. L’œdème peut se propager jusqu’aux pommettes, ce qui donne l’impression d’un visage globalement gonflé. Les hématomes qui génèrent des marques rouges et violacées peuvent être assez conséquents et s’étendre jusque dans les bajoues.

Dans le pire des cas, ces effets secondaires peuvent durer une douzaine de jours.

Les traitements pour parer les effets secondaires de la blépharoplastie

Dans la semaine qui suit la blépharoplastie, le patient utilise du sérum physiologique déposé sur une compresse, afin de désinfecter ses cicatrices. Si le patient a tendance à avoir les yeux secs, le chirurgien renforce le traitement, afin d’éviter tout risque de conjonctivite.

Le chirurgien prescrit à son patient des comprimés visant à accélérer la résorption des œdèmes. Il les complète par une crème cicatrisante, contenant de l’arnica et de la vitamine A.

Au bout d’une semaine, le patient revoit son chirurgien pour qu’il lui retire les fils.

Les résultats de la blépharoplastie

La blépharoplastie est une opération courante et éprouvée qui donne d’excellents résultats. Le regard allégé et rajeuni exerce un effet de jouvence sur l’ensemble du visage.

Le choix du chirurgien est capital pour la réussite de l’opération.

 

Vous avez testé la blépharoplastie ? Faites-nous part de votre expérience dans les commentaires. Si vous hésitez encore, n’hésitez pas à nous poser toutes vos questions.

Docteur Richard Diacakis, votre professionnel de la blépharoplastie à Paris

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur la chirurgie esthétique des paupières, n’hésitez pas à contacter le docteur Richard Diacakis par le biais du formulaire de contact.
  • QU'EST-CE QU'UNE BLEPHAROPLASTIE Docteur DiacakisQU'EST-CE QU'UNE BLEPHAROPLASTIE Docteur DiacakisQU'EST-CE QU'UNE BLEPHAROPLASTIE Docteur Diacakis
    En soumettant ce formulaire, j'accepte que les coordonnées saisies soient traitées dans le cadre d'un process de suivi patient. J'ai accès à toutes les précisions sur la gestion de mes données dans la politique de confidentialité.
WordPress Lightbox Plugin