Comment agrandir son pénis ?

La question de la taille du pénis tracasse de nombreux hommes. Il semblerait qu’un homme sur deux développe des complexes sur l’importance de ce membre qui incarne la virilité. Loin d’être anodin, ce sentiment d’infériorité peut interférer sur la vie personnelle et intime bien sûr, mais aussi sur la vie professionnelle. Il existe diverses solutions pour agrandir son pénis, mais seules certaines sont sûres et efficaces.

Pourquoi vouloir agrandir son pénis

La taille du pénis est inconsciemment associée à la virilité de l’homme. Or, un homme sur deux n’est pas satisfait de l’apparence de son sexe. Par ailleurs, un homme sur cinq souffre de problèmes d’éjaculation précoce. Cette incapacité à se retenir engendre une angoisse redoutable au moment de passer à l’acte qui ne fait qu’augmenter le phénomène et entraîner l’homme dans un cercle vicieux. La pénoplastie médicale modifie la taille, mais aussi la qualité de l’érection et résout le problème de l’éjaculation précoce.

D’après les chirurgiens esthétiques qui travaillent sur l’agrandissement du pénis, les patients qu’ils traitent peuvent être classés en plusieurs catégories.

Le patient souffrant du syndrome du vestiaire

Le syndrome du vestiaire constitue un complexe qui empêche l’homme de pratiquer un sport dont les tenues laissent deviner son anatomie, de se mettre en maillot de bain, de se baigner, etc. Bien sûr, ce syndrome handicape la vie sexuelle de l’homme, mais tous ces complexes ont finalement des répercussions sur l’état d’esprit, la confiance en soi, la vie personnelle, autant que la vie professionnelle.

L’homme qui focalise sur la taille de son pénis peut avoir une perception erronée, alors que son sexe est de taille normale. Cependant, le complexe est bien réel et l’agrandissement permet de calmer ses angoisses.

L’augmentation du gland

Les hommes sont nombreux à déplorer la trop petite taille de leur gland et développent des complexes qui les empêchent de se montrer nus, ce qui a bien sûr des répercussions négatives sur leur vie intime.

Le patient à la recherche de nouvelles sensations

Agrandir son pénis est aussi l’assurance de découvrir de nouvelles sensations, tant pour l’homme que pour sa partenaire. Certains hommes prennent la décision seuls, mais il s’agit aussi souvent d’une démarche conjointe entre les deux partenaires.

Le patient souffrant d’éjaculation précoce

L’agrandissement du pénis par la chirurgie plastique provoque un effet secondaire bénéfique : une érection plus ferme et plus durable. L’éjaculation précoce peut devenir dramatique pour la vie sexuelle d’un homme qui en souffre et la chirurgie vient à son secours de façon très efficace. Elle est aussi bénéfique pour les hommes âgés dont la qualité et la durabilité de l’érection faiblissent.

Le patient souffrant de malformation

Outre la taille, la pénoplastie (qui est l’agrandissement médical du pénis) peut rectifier certaines malformations du pénis qui sont source de complexes, comme les courbures.

Mise en garde contre les solutions « fantaisistes »

 

Les pommades et médicaments

Il existe moult pommades et médicaments qui vantent leur capacité d’agrandir le pénis, mais ces solutions sont à fuir à tout prix. Elles sont au mieux inefficaces, au pire dangereuses. Vous avez le choix entre les produits dont les ingrédients sont totalement fantaisistes, mais sans danger, et les molécules qui ont un effet sur l’organisme, mais dont vous n’avez aucune idée des effets.

Les emballages des boîtes indiquent la composition des produits, mais la liste est farfelue et n’est destinée qu’à passer les douanes et les contrôles aléatoires. Ce type de « médicament » peut contenir des ingrédients qui affectent votre système immunitaire ou votre système cardio-vasculaire. Quant aux produits non dangereux, ils ne contiennent que des herbes fantaisistes que vous pourriez tout aussi bien utiliser en tisane !

L’extenseur de pénis

L’extenseur de pénis est une technique mécanique qui paraît un peu barbare, avec deux anneaux en plastique reliés par des tiges qui étirent progressivement le pénis en augmentant la distance entre les deux anneaux.

Pour avoir des résultats plus ou moins probants, il faut le porter tous les jours, durant une heure ou deux, pendant au moins six mois. Cette méthode douteuse n’est pas exempte de risque, car vous risquez d’affecter la circulation sanguine, essentielle pour le bon fonctionnement de l’érection.

 

La suspension de poids

La suspension de poids consiste à lester son pénis pour l’agrandir. Elle est encore plus dangereuse que l’extenseur de pénis, car elle déforme la peau, les muscles et les ligaments et impacte la circulation sanguine.

 

La pompe à vide

La pompe à vide consiste stimuler la circulation sanguine dans le pénis, ce qui provoque l’érection. Elle ne modifie en aucun cas la taille du pénis, mais sert uniquement à l’homme ayant du mal à entrer en érection.

Agrandir son pénis par illusion d’optique

 

Avant de recourir à la chirurgie, vous pouvez déjà jouer sur l’illusion d’optique de façon simple. Commencez par éclaircir la toison de votre pubis pour donner plus d’importance à votre anatomie naturelle.

Si vous êtes en surpoids, il est important de vous mettre au régime. L’illusion d’optique donnera l’impression d’un pénis plus grand.

La pénoplastie pour agrandir son pénis

 

La pénoplastie est une opération de chirurgie esthétique visant à augmenter la longueur de pénis, ainsi que sa circonférence. Elle est la seule méthode efficace et sûre pour agrandir le pénis de 2 à 3 centimètres, en longueur, comme en largeur.

Notez que l’agrandissement de la circonférence sera visible au repos, comme en érection. La longueur en revanche n’est visible qu’au repos.

Il existe deux types de pénoplasties : chirurgicale ou médicale.

 

La pénoplastie chirurgicale

 

La pénoplastie chirurgicale est la première opération mise en place dans les années 70, lorsque la technique de la liposuccion est apparue. Elle nécessite une intervention chirurgicale en clinique, avec une anesthésie générale.

La pénoplastie chirurgicale se déroule en deux temps.

1 — L’allongement

Pour allonger le pénis, le chirurgien sectionne le ligament suspenseur de la verge qui amarre la face dorsale de la verge à l’os du pubis. Pour cela, il pratique une petite incision dans les poils pubiens.

Il faut environ une demi-heure au chirurgien et la cicatrice demeure invisible, grâce aux poils pubiens. L’hospitalisation dure au maximum 24 heures et les fils sont retirés au bout d’une semaine, à moins qu’ils ne soient naturellement résorbables.

Les résultats de la pénoplastie chirurgicale sont immédiats et optimaux au bout de trois mois. Ils sont définitifs.

2 — L’épaississement

Parallèlement, le chirurgien procède à la pénoplastie chirurgicale pour augmenter la circonférence de la verge, ainsi que pour rectifier certaines malformations. Il prélève de la graisse par liposuccion dans le ventre, les cuisses ou les fesses du patient pour la réinjecter sous le fourreau de la verge.

La graisse émanant d’une autogreffe, il ne peut y avoir de rejet. En revanche, la graisse injectée a tendance à se résorber, notamment chez les grands sportifs, ce qui implique de recommencer l’opération au bout d’un à deux ans.

L’épaississement ne nécessite pas d’incisions, donc pas de fils, mais juste un point de piqûre pour laisser passer la canule. Il faut compter une demi-heure, s’ajoutant au temps pour sectionner le muscle suspenseur.

L’intervention de la pénoplastie chirurgicale n’affecte pas la miction (le fait d’uriner), mais le patient doit attendre une quinzaine de jours pour pratiquer un sport et au moins cinq semaines avant d’avoir des rapports sexuels. Le gonflement et les quelques ecchymoses qui peuvent se former disparaissent dans les deux semaines suivant l’intervention. Le chirurgien délivre un arrêt de travail d’une semaine à dix jours.

La pénoplastie médicale

 

La pénoplastie médicale a été développée plus récemment, avec la découverte des vertus de l’acide hyaluronique. L’intervention est plus simple et le retour à la vie normale quasiment immédiat, sans arrêt de travail.

La pénoplastie médicale permet d’intervenir à la fois sur la longueur et la circonférence du pénis. Elle s’effectue en cabinet et dure seulement une demi-heure. Le médecin passe une pommade anesthésiante, avant de procéder aux injections.

L’acide hyaluronique a d’abord été utilisé pour combler les rides du visage. Il s’adapte très bien au traitement du pénis dont la peau est également assez fine. Depuis quelques années, la recherche avance sur la mise au point d’un acide hyaluronique plus spécifique, dédié uniquement à la chirurgie esthétique du pénis.

Il faut en moyenne une dizaine d’injections pour allonger et élargir le pénis. Le médecin effectue une piqûre, sans incision, pour insérer la canule qui contient l’acide hyaluronique.

Le résultat immédiat est de 30 %. Les 100 % sont atteints dès le lendemain. Il est conseillé au patient de ne pas entretenir de rapports sexuels dans la semaine qui suit. L’acide hyaluronique donne de la tonicité à la verge, ce qui implique que la pénoplastie médicale a aussi pour effet de renforcer l’érection, en la rendant à la fois plus ferme et plus durable.  

Deux à trois semaines plus tard, le médecin revoit le patient pour s’assurer du résultat de l’intervention. Il est en effet possible de rectifier les imperfections : les creux nécessitent un comblement avec une petite injection ; si des surplus apparaissent, le médecin injecte un antidote à l’acide hyaluronique qui annule son effet et permet d’obtenir un pénis parfaitement droit et lisse.

L’effet de l’acide hyaluronique disparaît très progressivement. Au bout de dix-huit mois, 30 % se sont résorbés, dans les deux à cinq ans, il subsiste entre 50 et 60 % du résultat. Au bout de cinq ans, le patient peut procéder à une nouvelle intervention.

 

Faites-vous partie des hommes insatisfaits de la taille de votre pénis ? Avez-vous déjà testé la pénoplastie ? N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience dans les commentaires.

Résultat en photo

Résultats suite à une augmentation du volume du pénis

Interview du spécialiste de la pénoplastie à paris : Le Docteur Diacakis

Plus de résultats en photos

C = Circonférence
L = Longueur
ml = Quantité d’acide hyaluronique injectée

Cliquer sur le diaporama pour agrandir l’image

Le prix de la consultation d’une pénoplastie par le docteur Richard DIACAKIS, chirurgien esthétique à Paris, est de 100 euros si aucun geste n’est effectué au cours de la consultation.

Lors de la consultation, un devis vous sera remis comprenant :

  • Les honoraires du chirurgien
  • Les frais d’assistance
  • L’application d’une TVA de 20%.

Seule la première consultation est payante. Le docteur Richard Diacakis ne prend pas d’honoraires sur les autres consultations pré ou postopératoires, sans notion de temps.

Docteur Richard Diacakis, votre professionnel de la pénoplastie à Paris

Depuis plus de 15 ans, le docteur Richard Diacakis pratique la pénoplastie à Paris.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur la pénoplastie, n’hésitez pas à contacter le docteur Richard Diacakis chirurgien esthétique à Paris par le biais du formulaire de contact.

  • Comment agrandir son pénis ? Docteur DiacakisComment agrandir son pénis ? Docteur DiacakisComment agrandir son pénis ? Docteur Diacakis
    En soumettant ce formulaire, j'accepte que les coordonnées saisies soient traitées dans le cadre d'un process de suivi patient. J'ai accès à toutes les précisions sur la gestion de mes données dans la politique de confidentialité.
WordPress Lightbox Plugin